RX Antibiotiques - Faites-en bon usage PNIA
Programme national d'information sur les antibiotiques
Accueil
Au sujet du PNIA
Antibiotiques
Bactéries
Votre santé
Foire aux questions
Service de presse
Professionnels de la santé
Ressources utiles
Communiquez avec nous
Modalités d'utilisation
-
- Service de presse
-
Journal
Des chiffres et des faits

Les décès imputables à des infections aiguës des voies respiratoires, à des maladies diarrhéiques, à la rougeole, au sida, à la malaria et à la tuberculose représentent plus de 85 % de la mortalité due aux infections dans le monde.

Stratégie mondiale OMS pour la maîtrise
de la résistance aux antimicrobiens, 2001

Environ les deux tiers des antibiotiques par voie orale utilisés dans le monde sont obtenus sans ordonnance et sont utilisés inadéquatement contre des maladies telles que la tuberculose, la malaria, la pneumonie et d'autres infections infantiles plus courantes*.

www.ccar-ccra.org/international-e.htm
(*The Global Infectious Disease Threat and Its Implications
for the United States - NIE 99-17D, janvier 2000 -
John C. Gannon, Chairman, National Intelligence Council)

Des données... révèlent qu'en 1999 au Canada, environ 25 millions d'ordonnances d'antibiotiques par voie orale ont été rédigées et que, après les médicaments employés dans les maladies cardiovasculaires et les agents psychothérapeutiques, les antibiotiques constituaient le troisième type de médicaments le plus prescrits.

CMAJ 2002;167(8):885-91

La prévalence de Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM) était inférieure à 5 % dans la plupart des hôpitaux du monde au début des années 1970; 10 années plus tard, elle atteignait 40 % dans de nombreux établissements hospitaliers aux États Unis et en Europe. Parmi tous les cas de SARM signalés (au Canada), 70 % provenaient du centre du Canada, 26 % de l'ouest du Canada et 4 % de l'est du Canada. Le plus clair de cette augmentation a été observée en Ontario et en Colombie-Britannique.

CMAJ 2002;167(8):885-91

La prévalence de S. pneumoniæ affichant une vulnérabilité moindre à la pénicilline varie considérablement dans le monde : le taux de résistance peut atteindre 70 % en Corée et 40 % aux États Unis. Au Canada, la proportion est passée de moins de 2 % à la fin des années 1980 à 12,3 % en 2000.

CMAJ 2002;167(8):885-91

Le coût global de la résistance aux antibiotiques pour le système de santé canadien, surtout dans les établissements de santé, pourrait atteindre les 200 millions de dollars par année.

CMAJ 2002;167(8):885-91

On estime que 30 à 40 % de la résistance endémique aux antibiotiques dans les hôpitaux tient au fait que le personnel hospitalier ne se lave pas les mains.

CMAJ 2002;167(8):885-91

Il ressort d'un sondage réalisé en 2002 par Ipsos Reid auprès de consommateurs que le nombre de Canadiens qui comprennent le problème de la résistance aux antibiotiques et ses conséquences continue d'augmenter. Cinquante-trois pour cent des Canadiens ont indiqué qu'on leur avait prescrit un antibiotique par voie orale au cours des 3 dernières années, comparativement à 61 % lors d'un sondage semblable mené en 2000 par le PNIA.

Sondage réalisé par Ipsos-Reid pour le compte du PNIA

En 1995, on a enregistré des infections par l'entérocoque résistant à la vancomycine (ERV), cause d'infections de plaies et d'infections urinaires, dans 2 hôpitaux seulement. L'année dernière, 110 hôpitaux au pays ont fait état de telles infections.

The Toronto Star, 3 août 2002, section A, page 1

D'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS), près de 2 milliards de personnes, soit le tiers de la population mondiale, souffre de tuberculose. La crise s'est accentuée avec la venue de microbes résistants aux médicaments.

Accueil  |  Au sujet du PNIA  |  Antibiotiques  |  Bactéries  |  Votre santé
Foire aux questions  |  Service de presse  |  Professionnels de la santé
Ressources utiles  |  Communiquez avec nous  |  Modalités d'utilisation  | 

http://www.antibiotiques-info.org/pcen04.asp

Cliquez ici pour obtenir une version imprimable

Copyright © 2000 - 2008 PNIA. Tous droits réservés.